La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé 03 84 94 58 52
logo Biocoop
Biocoop Luxeuil-les-Bains

Le Verger Bio de Fouchécourt

Le Verger Bio de Fouchécourt

70160

Fouchécourt


Pascale Garret est l'une des rares productrices de pommes bio en Haute-Saône.

Pascale Garret a démarré la création de son verger bio en 2009 avec la plantation de 50 ares de pommiers. Puis, elle plante progressivement 3200 arbres sur 2,5 hectares de terrain avec différentes variétés qui lui permettent de produire des fruits d’août à novembre avec un maximum en octobre. Les appellations sont parfois poétiques comme Chanteclerc, Topaz, Dalirène, Belle Fille de Salins, Santana, ou plus techniques Goldrush, Grimson crisp, Story Inored.

Au total, le Verger Bio de Fouchécourt compte une dizaine de variétés de pommiers et offre une palette de goûts afin de satisfaire toutes les envies de pommes d’août jusqu’à avril.



Les plants viennent essentiellement de la Drôme ou d'Anjou, des régions qui ont une importante et traditionnelle production fruitière et de pépinières.

Un des facteurs qui guide les choix de Pascale est la résistance à la tavelure, maladie numéro 1 du pommier provoquée par un champignon.


Les traitements pour la production bio se limitent au cuivre, au soufre, à l’argile et aux tisanes.


Il faut surveiller le verger quotidiennement car il y a de la concurrence. Les campagnols s’attaquent aux racines des arbres. Les lièvres et les chevreuils adorent l’écorce. Le carpocapse, papillon dont les larves creusent des galeries dans les fruits, donne des pommes véreuses. Et n’oublions pas les charmants pucerons.



Pascale, passionnée par les arbres et la production de fruits, vous expliquera que sur les arbres il y a aussi concurrence entre les feuilles, les fruits et les bourgeons de l’année suivante. L’arboricultrice doit veiller à préserver un équilibre entre les trois.

Ainsi, il faut limiter le nombre de fruits par arbre. En bio « l’éclaircissage » qui consiste à éliminer une partie des fruits, se fait manuellement. Cette opération est indispensable pour assurer une production de qualité chaque année. Le verger produit en moyenne 20 tonnes par an et par hectare

La récolte est réalisée avec l’aide de 4 à 6 personnes principalement du milieu familial.

La pomme est la principale production du verger. Mais il y a aussi quelques poiriers, des Conférences et des Harrow Sweet. Les poires sont plus fragiles que les pommes et la demande n’est pas très importante. Et n’oublions pas les prunes, les mirabelles et quelques reinettes provenant de vieux vergers.


Pascale Garret vend à la propriété, sur les marchés de Vesoul, sur le marché de producteurs de Jussey, dans les magasins bio de Vesoul et de Besançon, et dans 2 points de vente directe de producteurs.

Vous pourrez trouver ses pommes dans nos magasins Biocoop de Vesoul et de Luxeuil-les-Bains à partir de fin août, le temps que les pommes mûrissent.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de leur arrivée !



Musique : Speed par John Vallis - Téléchargement (17MB) : https://auboutdufil.com

Crédit photos et vidéo : AnneCecile Graphic - www.annececilegraphic.com

Retour